Un bain de jouvence pour Chanel n°5

27 mai 2016


 
On a appris il y a quelques jours que Lily-Rose Depp est l’égérie du nouveau parfum Chanel n°5 L’Eau.
Pourquoi cette égérie et cette déclinaison?
 
Bien entendu, il s’agit pour Chanel de rajeunir son image et d’attirer les jeunes filles peu friandes de l’iconique parfum aldéhydé d’origine.
Chanel n°5 L’Eau a été élaboré autour de la fameuse rose Centifolia ; un choix non anodin puisque la rose est l’une des grandes tendances du moment en parfum. La nouvelle fragrance est décrite comme une interprétation plus fraîche et plus légère du N°5, simple et sophistiquée, intemporelle et audacieuse.
 
Image1
 
L’égérie n’a pas non plus été le fruit du hasard. Selon Chanel, « Lily-Rose représente sa génération et ses valeurs de liberté et d’audace à la perfection ». C’est d’ailleurs via les réseaux sociaux, sur son compte Instagram au 1,7 millions d’abonnés, que l’égérie a révélé cette collaboration, rapidement relayée et commentée.
D’abord, la marque a « préparé le terrain » avec une collection de lunettes dont la jeune femme a été l’ambassadrice de la marque l’an passé.
Mais surtout, Lily-Rose Depp est la fille de Vanessa Paradis, ancienne égérie de Chanel n°5 et toujours une femme dans l’air du temps.
 
Image1
 
D’autres marques de parfum ont rajeuni ainsi leur image ; on peut citer comme exemple Shalimar avec L’Eau et Natasha Vodianova, ou bien encore Black Opium.
 
pub_fragrance_Shalimar Parfum Initial l'eau
 
A priori, tout est ainsi réuni pour redonner un souffle de jeunesse à Chanel n°5 et de croissance sur les ventes de la marque.