La tendance des parfums légers

22 avril 2016

Bien sûr, l’arrivée du printemps conduit les marques à lancer des parfums et eaux de toilette moins puissants et plus frais que ceux précédemment de l’automne passé. Mais depuis peu, nous humons une nouvelle tendance en parfumerie : la présence marquée des parfums aériens et floraux. Finis les parfums capiteux, place à la légèreté sur notes florales.
 
Selon le parfumeur Aurélien Guichard, «il y a les fleurs et leurs bourgeons, certes, mais aussi les parfums vivifiants qui revitalisent l’esprit. Si les notes florales offrent la transparence, les notes musquées offrent la fluidité. Les touches de bois blanc seront ensuite utilisées pour structurer et donner plus de verticalité tandis que les notes fraîches hespéridées viendront souligner la fraîcheur des fleurs ».
 
e07dc09f93e12170fae7caa09329d815
 
Cette tendance n’est pas anodine : elle reflète la volonté des femmes d’être plus naturelles et moins parées. Elles veulent s’affirmer sans s’imposer.
Cet état d’esprit se traduit également dans les autres produits cosmétiques. On peut citer comme exemples : le maquillage nude, les perfecteurs de teint fluides ultra-fins, les textures « seconde peau » de crèmes ou bien encore la fraîcheur des sleeping masks.
 
Image2
De cette mouvance fleurie, la rose est l’une des fleurs élues par les parfumeurs, chacun lui donnant une interprétation propre : légère pour Rose de Grasse de Aerin, un brin musquée pour L’Extase Caresse de Rose de Nina Ricci ou bien encore pétillante et fraîche pour l’Eau Fraîche Rose de Vigne de Caudalie.
 
Image3
 
Est-ce une réelle tendance de fond ou une mode parfumée passagère ? L’hiver prochain nous le dira.